QUI SOMMES-NOUS ?

L’ALCESDAM est une ONG de droit marocain, créée en 1985. Nos activités sont essentiellement localisées dans la Province de TATA, située au Sud- Ouest du Maroc, au-delà de l’Anti-Atlas et en bordure des zones désertiques.

 Les projets de notre Association émanent du terrain, c’est-à-dire qu’ils sont proposés par des associations locales. Les bénéficiaires sont organisés en groupements, associations ou coopératives.

 Depuis sa création à ce jour, les objectifs de l’ONG peuvent être définis comme suit:

  > L’amélioration des ressources hydriques,

· > La réhabilitation des palmeraies abandonnées,

· > L’appui à l’émergence d’associations féminines rurales,

· > La formation et la vulgarisation technique,

· > La création d’activités génératrices de revenus,

· >  La valorisation des produits du terroir,

· >  La protection de l’environnement par l’utilisation des énergies nouvelles et renouvelables,

· >  Le traitement, le recyclage et la réutilisation des eaux usées.

En ce début des années 2020, l’ALCESDAM continue à donner un espoir aux paysans oasiens, à réhabiliter les palmeraies, à soutenir l’alphabétisation des enfants et des adultes et à offrir aux femmes des projets leur donnant un rôle actif et majeur par le biais d’associations féminines…

NOTRE GENÈSE !

Dans les années 1970 le Docteur PARODI, en poste à Tata, constate le dépérissement progressif des palmeraies de la région, dépérissement dû essentiellement aux conséquences de la sécheresse et à la progression du bayoud, maladie causée par un champignon du sol, responsable de la mort de nombreux palmiers. Il prend alors contact avec le Comité d’Entraide Internationale (C.E.I) à l’Église Évangélique de Casablanca. Le Pasteur Gilbert SCHMID et le C.E.I entreprennent un programme d’aide en faveur des paysans de cette région. Monsieur William GONET, Agronome à la firme CIBA-GEIGY à Casablanca, est consulté pour la mise en application de ce programme d’aide. En 1985 Monsieur GONET fonde l’ALCESDAM, organisation non gouvernementale (O.N.G) sans but lucratif, avec le concours actif du Maire de Tata, M. Moulay El Mahdi LAHBIBI. Trente-cinq ans plus tard, et après d’innombrables réalisations, portées par Raymond Loussert et Hassan Mouradi (pour ne citer qu’eux), c’est toujours le même esprit d’intégrité, de partage et de respect qui nous guide dans nos choix et notre éthique.

NOS DISTINCTIONS HONORIFIQUES :

La Médaille d’argent de la F.A.O. : La médaille d’argent de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a été décernée à l’ALCESDAM : « En reconnaissance de son excellente contribution au développement de l’agriculture et au renforcement de la sécurité alimentaire ».

 Le Trophée de la Fondation Mohammed V : Trophée de la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour l’ensemble des travaux de sauvegarde des palmeraies et d’aide aux populations oasiennes. Remis à l’ALCESDAM par Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de la cérémonie de lancement de la campagne de solidarité.

 


L’ALCESDAM, AUX CÔTÉS DES POPULATIONS OASIENNES :

UN MOT D’ORDRE : ENSEMBLE !!!

1.

L’EAU AGRICOLE

Avec les associations bénéficiaires et avec l’appui de nos partenaires, l’ALCESDAM contribue à améliorer l’accès à l’eau d’irrigation.

2.

LES PALMERAIES MENACÉES

Depuis 1985, l‘ALCESDAM aide les agriculteurs à lutter contre le déclin des palmeraies sévèrement touchées par les épisodes successifs de grande sécheresse.

3.

LES FOYERS FÉMININS

Lieu de rencontres, d’apprentissages, d’échanges de savoirs, d’activités… Lieu socio-éducatif pour les femmes oasiennes… Lieu de préscolarisation pour les jeunes enfants…


4.

LES ÉLEVAGES FAMILIAUX

Créer, pour les plus démunis, une activité pérenne génératrice de revenus, telle a été la première priorité de l’ALCESDAM !

5.

LA VALORISATION DES DATTES

Traditionnellement commercialisées dans les Souks locaux, les dattes sont depuis toujours sous-payées aux paysans oasiens.

6.

LES EAUX RECYCLÉES

Devant l’urgence absolue de la préservation de l’eau en zone pré-saharienne, le ré-usage des eaux est, pour l’Alcesdam, un projet central pour la période 2021 – 2023.

ALCESDAM MAROC,
la maison-mère…

35 années au service des populations oasiennes, et toujours de nouveaux projets, de nouvelles directions, et des idées plein la tête !!!

ALCESDAM SUISSE

L’Alcesdam doit beaucoup à la famille Salzmann. Après le décès, en 2021, de Gérard Salzmann, son fils Daniel reprend le flambeau, et perpétue la mémoire de son Père en s’affirmant aux côtés de l’Alcesdam.

ALCESDAM FRANCE

Créée en 2004 par Mme Yvette Guérin, et sans relâche, l’Alcesdam France organise chaque année un ou deux voyage(s) à Tata, pour distribuer vélos et chaises roulantes aux plus nécessiteux.

ALCESDAM(S)
AU PLURIEL

Le Maroc, mais aussi la Suisse, la France… Les énergies ne s’additionnent pas, elles se multiplient !!!

POUR NOUS CONTACTER :



Des petites choses dont nous sommes fiers…

Depuis 1985, des centaines de projets ont été menés à bien. Parmi tous ceux-ci, quelques-uns nous ont particulièrement marqué(e)s. Pas forcément les plus grands, ni les plus gros budgets.
Ils nous ont juste touchés, en plein cœur !

Alcesdam France

Depuis la création de l’Alcesdam-France en 2004, sous la responsabilité de Mme Yvette GUÉRIN, et chaque année, les bénévoles membres de l’ALCESDAM – France organisent au moins un voyage à Tata.

La Garderie de Tigane

Ce projet concerne l’extension d’une garderie gérée par l’association Tifawin pour le développement social et l’animation culturelle située dans le douar de Tigane.

L’Ombrière Gérard Salzmann

Projet cher à Gérard Salzmann, la création d’une “Ombrière” associative féminine pour l’élevage et la production de plants maraîchers, fruitiers et plantes aromatiques et médicinales.